Lorenzaccio

mardi 18 décembre 2012
par  BM

Lorenzaccio sur Internet : l’esprit de l’épreuve de Terminale

- Éduscol (Ministère de l’Éducation Nationale) propose une riche sitographie, à cette adresse.

- Un lien très important sur le sens de cette mise au programme de Lorenzaccio  : Olivier Barbarant, Inspecteur Général de Lettres, a fait publier sur un Calaméo de 56 pages le résumé d’une conférence qu’il a tenue à Montpellier tout récemment, en décembre 2012.
Il s’agit de préconisations à destination des enseignants, mais vous y trouverez beaucoup de pistes de réflexion.
N.B. Il est préférable de visionner ce Calaméo sous le format "Diapositives" au lieu de "Publication" ; mais certains textes s’affichent parfois tronqués, selon les navigateurs Internet ou les moniteurs.
- On peut écouter en ligne l’exposé d’Olivier Barbarant, à cette adresse, sur le site du CNDP d’Aix-Marseille : format mp3, conférence fractionnée en quatre parties.
Sur cette même page, d’autres ressources sont proposées.

- Sur le site “Le Comptoir littéraire”, un document important, au format Microsoft Word, à cette adresse.

- Le site "Altersexualité" (qui offrait déjà une bonne lecture de Zazie) présente une très intéressante analyse des implications de la sexualité dans l’œuvre au programme.
La lecture de cet article doit être précautionneuse, mais elle ouvre des portes très utiles pour l’objet d’étude Lire, écrire, publier.

- Le site "Magister", de Philippe Lavergne, est une mine précieuse d’analyses, de tableaux, d’explications, dans la ligne du programme.
Il offre, de plus, une page de liens très utiles.

Les sources du Lorenzaccio de Musset

- Le site “Lettres volées” propose une série de pages sur Lorenzaccio.
Il donne par exemple un lien vers le texte de George Sand, Une Conspiration en 1537, pièce de théâtre publiée dans la Revue de Paris. On y trouve des notes très intéressantes qui montrent comment Musset s’est parfois inspiré très directement du texte de Sand.

- Les Chroniques Florentines de Varchi, dont s’est d’abord inspirée George Sand, puis Musset, sont lisibles ici, sur le site Magister de Philippe Lavergne.
La même page présente aussi une des nouvelles de L’Heptaméron de Marguerite de Navarre, qui relate la mort d’Alexandre de Médicis.

Quelle édition choisir ?

Peu importe, mais une récente édition (BAC 2013), chez Garnier-Flammarion, propose un dossier pertinent qui mène vers des réflexions sur l’objet d’étude Lire, écrire, publier.
Elle est au prix public de 2,90 €.
Il serait peut-être préférable qu’un assez grand nombre d’élèves l’aient en mains, et la fassent éventuellement circuler pour que le contenu des dossiers soit accessible au plus grand nombre.

Voir (écouter) des extraits de mise en scène de Lorenzaccio sur Internet ?

- Lorenzo (Gérard Philipe version sonore, sans images ...) explique à Philippe Strozzi qu’il tuera Alexandre (Acte III, scène 3).
- Un court extrait du même passage, joué par un acteur inconnu.
- Lorenzo (Gérard Philipe autre version sonore, sans images) parle à Philippe Strozzi et lui dit qu’il va bientôt mourir (Acte V, scène 7)
- La bande-annonce du spectacle de la compagnie Philippe Wiart.
- Une interview du même Philippe Wiart.
- Philippe Caubère interprète Lorenzaccio au festival d’Avignon, en juillet 1979 : extraits et entretien.
- Une lecture non identifiée de la scène 1 de l’acte I.
- En juin 2010, à Lyon, des extraits de la mise en scène de Claudia Stavisky assortis de commentaires.
- À l’acte I, scène 4, la scène du duel. Extrait de la mise en scène de Zeffirelli.
- Le monologue (statique) du cardinal Cibo, Acte II, scène 3, prestation anonyme.
- Une vidéo d’une heure et six minutes, où la compagnie Lazzi Zanni (de Périgueux) présentait Lorenzaccio dans une mise en scène de Fabien Bassot, en mai 2010. Chargement parfois difficile, et de grandes coupures dans le texte.
- Deux extraits de la mise en scène de Georges Lavaudant : le monologue de Lorenzo, Acte IV, scène 9, et le désespoir de Lorenzo, Acte V, scène 7.


Brèves

Antigone relue ...

lundi 9 septembre 2013

Une réécriture irrespectueuse

Les boloss des Belles Lettres ont commis un nouvel attentat contre la majesté de l’écriture antique. C’est ici.

Essayez aussi la « Twittérature », pour voir.
La réécriture de Madame Bovary est savoureuse ... c’est ici.

12 années d’EAF en métropole

vendredi 21 juin 2013

- 2002 : ES-S Argumentation L Poésie
- 2003 : ES-S Biographique L Réécritures
- 2004 : ES-S Théâtre L Épistolaire
- 2005 : ES-S Poésie L Théâtre
- 2006 : ES-S Argumentation L Poésie
- 2007 : ES-S Argumentation L Biographique
- 2008 : ES-S Roman L Roman
- 2009 : ES-S Théâtre L Théâtre
- 2010 : ES-S Argumentation L Réécritures
- 2011 : ES-S Roman L Théâtre
- 2012 : ES-S Poésie L Renaissance et Humanisme
- 2013 : ES-S Roman L Réécritures

Lorenzaziccio en TL ...

samedi 16 mars 2013

Deux réécritures amusantes, mais irrespectueuses.
Zazie ici, Lorenzaccio .
Lorenzaziccio

Antigone, arts plastiques

samedi 16 février 2013

Des peintres contemporains ont représenté Antigone.
En voici une première de Claude Creach, une autre de Sylvie Reboulleau.
Caroline Jegouic, sur son blog, montre deux de ses œuvres, que l’on ne peut pas copier : Antigone et Le cri d’Antigone.
Une sculptrice contemporaine, Michèle Charron-Wolf, a réalisé une Antigone en terre cuite, un sculpteur, Fernand Pouillon, une Antigone en pierre de Bourgogne.

Réécrire : pourquoi ?

mercredi 19 décembre 2012

Statistiques

Dernière mise à jour

vendredi 4 juillet 2014

Publication

437 Articles
Aucun album photo
6 Brèves
Aucun site
15 Auteurs

Visites

13 aujourd'hui
127 hier
457351 depuis le début
6 visiteurs actuellement connectés